language: Deutsch   Français   italiano   Español   Português   日本語   russian   arabic   norwegian   swedish   danish   Nederlands   finland   ireland   English  

Apple rachète le moteur de recommandation de livres BookLamp

Apple rachète le moteur de recommandation de livres BookLamp Publié par Thomas Pontiroli le lundi 28 juillet 2014   Apple a mis la main sur BookLamp, une start-up américaine capable « d'extraire l'ADN » d'un livre afin d'effectuer des recommandations de lecture basées sur des éléments sémantiques et lexicaux. BookLamp est à la littérature ce que Pandora est à la musique, et c'est ce qui intéresse Apple. pandora D'après TechCrunch, le groupe américain s'est offert cette start-up pour une somme comprise entre 10 et 15 millions de dollars. Pandora Outlet Sa technologie est capable de scanner un catalogue de façon suffisamment fine pour établir des similarités entre plusieurs œuvres et fournir en fin de compte des recommandations aux lecteurs. Avec cet outil, Apple pourrait aider les utilisateurs d'iBooks à trouver des ouvrages en adéquation avec leurs attentes. Pandora Bracelet Au-delà du genre ou de l'auteur, le moteur d'analyse sémantique et lexical de BookLamp s'appuie sur des éléments plus poussés pour réaliser ses recommandations, comme le rythme de lecture, le type d'émotions, la densité du texte ou les dialogues. Pandora pas cher La start-up peut comprendre quel genre de contenu est présent dans un livre, pour signaler, par exemple, des passages déconseillés aux plus jeunes lecteurs. « L'un de nos points forts est que nous traitons chaque livre équitablement, et indépendamment de sa popularité ou de son budget marketing » , expliquait la société sur son site Internet, avant qu'il ne ferme en avril 2014. Pandora pas cher Pour illustrer son propos, BookLamp dit qu'elle aurait pu recommander aux amateurs de Stephen King les livres de Richard Bachman, car son algorithme aurait perçu les similarités entre les deux plumes. Et à juste titre, car il s'agissait du même auteur. Pandora Outlet Entre 1977 et 1985, l'écrivain spécialiste du roman d'horreur voulait savoir si le succès de ses livres venait plus de son nom, ou de son talent. L'auteur publia cinq ouvrages sous ce pseudo, mais sans qu'aucun ne rencontre le même succès que sous sa vraie signature. Concurrencer Amazon Ce rachat, confirmé par Apple à TechCrunch mais au sujet duquel aucune annonce officielle n'a été faite - l'américain n'ayant pas pour habitude de s'épancher sur ce genre d'opération -, montre une fois de plus que la bataille des contenus se déplace sur le terrain de la recommandation. Les mêmes mouvements s'opèrent dans la musique en streaming, avec le rachat de Beats en juin et celui de Songza par Google début juillet . BookLamp revendique être plus efficace que l'œil humain pour ce qui est de conseiller un bouquin. S'il est effectivement intégré à iBooks, il aura tout le loisir de tenter de le prouver en se frottant par exemple à Amazon. La première librairie en ligne avait préféré, en mars 2013, s'offrir le réseau social américain de recommandation Goodreads , alors qu'il avait pourtant entamé des discussions avec BookLamp.